Rencontre avec Anne-Marie Kermarrec, PDG et co-fondatrice de Mediego

Partager
  •  
  •  
  •  
Que fait Mediego  ?

Mediego est une startup créée en avril 2015 spécialisée dans le marketing prédictif personnalisé qui vise en particulier le marché en pleine croissance du « clicks and bricks » (acteurs ayant des sites de e-commerce et des points de vente). Cette société fournit une solution de personnalisation clé en main, simple, efficace et temps réel, permettant de prédire le potentiel d’achat de chaque client online et offline. Mediego repose sur une technologie de prédiction à base de filtrage collaboratif issue des laboratoires de recherche d’Inria. Mediego est aujourd’hui la seule offre fournissant de l’ultra-personnalisation grâce à du filtrage collaboratif centré-utilisateur, extrêmement simple à installer, pertinente dès le premier clic et temps réel.

Quelle est votre vision des prochains défis technologiques dans votre secteur ?

Le premier défi technologique, qui nous challenge d’ores et déjà quotidiennement, est celui du passage à l’échelle. Bien au-delà des algorithmes, assurer que leur mise en œuvre reste efficace face à un volume gigantesque et croissant de données, n’est pas une tâche simple. La croissance exponentielle dans ce domaine conjuguée aux contraintes temps réel qui deviennent de plus en plus cruciales, laisse à penser que ce défi en restera un pour plusieurs années.

Le deuxième défi technologique sera l’intégration de services et de technologies de plus en plus nombreux, c’est un aspect crucial pour nos clients.

Finalement, à mesure que les mentalités comme la législation évoluent, je pense que le respect de la vie privée, qui est encore peu évoqué sur les marchés que nous visons deviendra un sujet majeur tout comme la capacité de nos technologies à rester efficaces sur des données potentiellement transformées.

Quel est votre parcours avant la création de Mediego et quelle a été votre motivation ?

Avant de me lancer dans l’aventure Mediego, j’ai été directrice de recherche au sein d’Inria, au centre de Rennes, de 2004 à 2015 où je dirigeais une équipe de recherche composée d’une vingtaine de personnes dans le domaine des systèmes distribués.

Avant d’arriver chez Inria, j’étais chercheuse à Microsoft Research à Cambridge (GB) de 2000 à 2004. À la faveur d’un projet ERC*, je me suis tournée vers les algorithmes de recommandation. La technologie Mediego repose sur les travaux de recherche que nous avons menés dans le cadre de ce projet.

En 2012, je me suis rendue compte que nos algorithmes avaient aussi un potentiel économique (si la personnalisation est sur toutes les lèvres aujourd’hui c’était loin d’être le cas au début de mon projet ERC). Outre la motivation de se lancer dans un nouveau défi et de contribuer à l’économie d’une manière plus directe, valoriser ses travaux de recherche aussi directement est à la fois un aboutissement formidable et une opportunité finalement assez rare dans la carrière d’un chercheur. Je me suis donc lancée. J’avoue que l’accompagnement et les encouragements précieux d’Inria et d’IT-translation ont achevé de me convaincre.

*ERC : Le programme a pour but de donner les moyens à des chercheurs brillants de mener pendant 5 ans une recherche exploratoire plutôt risquée en Europe, en dehors de tout programme scientifique établi, de toute stratégie de développement scientifique nationale ou disciplinaire.

À propos de l'auteur

Laura Bernard

Autres articles de la même catégorie

Rencontre avec François Bancilhon, Fondateur et Président de C-Radar

16 Février 2017
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   Que fait C-Radar ? La société C-Radar (anciennement nommée Data Publica) fait du marketing prédictif B2B. Nous aidons les entreprises B2B à identifier de nouveaux prospects, à scorer leurs prospects existants, à identifier de nouveaux marchés et à contacter les sociétés identifiées en identifiant des contacts. Pour faire ceci, nous avons d’abord constitué une base … Continuer la lecture de Rencontre avec François Bancilhon, Fondateur et Président de C-Radar

Rencontre avec Olivier Clatz, Président et co-fondateur de Therapixel

30 Janvier 2017
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   Que fait Therapixel ? Therapixel est éditeur de logiciel, spécialisé en imagerie médicale. Le cœur de la technologie est algorithmique : il permet la reconnaissance de formes dans les images. Deux applications sont issues de ce savoir-faire. Tout d’abord, une commande « sans toucher »  de notre logiciel. Cette commande permet par exemple à un chirurg … Continuer la lecture de Rencontre avec Olivier Clatz, Président et co-fondateur de Therapixel