Bruno Sportisse nommé Président-directeur général d’Inria

Partager
  •  
  •  
  •  

Bruno Sportisse a été nommé Président-directeur général d’Inria le 27 juin 2018 par décret du Président de la République. Il remplace ainsi François Sillion qui assurait depuis le 22 janvier 2018 la présidence d’Inria par intérim.

 

Diplômé de l’École polytechnique et ingénieur en chef du corps des Ponts et Chaussées, Bruno Sportisse est également docteur en mathématiques appliquées et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches.

 

Tout son parcours scientifique a été effectué auprès ou au sein d’Inria : après sa thèse sur les systèmes dynamiques de grande dimension, effectuée sous la direction de Bernard Larrouturou, alors P.-d.g. de l’institut (1996-1999), il a coordonné une « action de recherche concertée » sur la simulation numérique en environnement (COMODE), avant de créer avec Isabelle Herlin en 2003 l’équipe-projet CLIME consacrée à l’assimilation de données, tout en étant directeur du laboratoire commun entre l’École nationale des ponts et chaussées et EDF R&D  qu’il avait fondé.

 

De 2008 à 2012, Bruno Sportisse a été directeur du transfert et de l’innovation d’Inria. Il a mis en place de nombreux dispositifs de soutien au transfert et a été le premier directeur de l’Institut Carnot Inria.

 

Il est devenu en 2012 conseiller numérique de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, puis, en 2013, directeur adjoint de cabinet de la ministre déléguée à l’Économie numérique, aux PME et à l’Innovation, Fleur Pellerin. Il a notamment coordonné auprès d’elle le plan interministériel Une nouvelle donne pour l’innovation  dont le lancement de la French Tech , à la suite de l’initiative Ambition logicielle  amorcée chez Inria, était une mesure.

 

En 2014, Bruno Sportisse est devenu directeur général délégué de Thuasne , une entreprise de taille intermédiaire spécialisée dans les dispositifs médicaux, dont il a engagé la transformation digitale. En 2016, il a franchi le pas de l’aventure entrepreneuriale qui a conduit à la création, avec Agnès Guerraz et Eric Gaussier, de Skopai , une start-up mêlant intelligence artificielle et traitement automatique du langage, en partenariat avec le Laboratoire d’informatique de Grenoble (LIG, université Grenoble-Alpes).

 

En 2018, il a été également missionné par Frédérique Vidal, Bruno Le Maire, Mounir Mahjoubi et Florence Parly, ministres en charge de la Recherche, de l’Économie, du Numérique et de la Défense pour proposer une implémentation d’une Agence européenne de l’innovation de rupture , en articulation avec la mise en place de l’European Innovation Council  (EIC) au sein du prochain programme cadre européen de R&D.

 

L’excellence scientifique doit bien entendu être au cœur de nos priorités car nous sommes un institut de recherche : en allant explorer les nouvelles frontières de la recherche, en se positionnant, par des choix, sur les sujets de « demain », en favorisant la prise de risques des chercheurs et des chercheuses, notamment les plus jeunes, en renforçant notre attractivité.
 
Crédit photo © Inria / Photo C. Tourniaire

À propos de l'auteur

Laura Bernard

Autres articles de la même catégorie

Interview croisée autour de l’intelligence artificielle

17 Juin 2018
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   A l’occasion de la rencontre annuelle Inria Business Club qui se déroulera le 19 juin à Station F et qui portera sur l’intelligence artificielle, découvrez l’interview croisée de 4 membres du réseau. Quelle est la plus grande révolution permise par l’IA dans votre secteur ?   Denis Caromel, ActiveEon : « Les clients d’ActiveEon sont dans … Continuer la lecture de Interview croisée autour de l’intelligence artificielle

Damien Martin-Guillerez Inria alumni

3 questions à Damien Martin-Guillerez, Ingénieur logiciel chez Google

13 Février 2018
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   Quel est votre parcours ? « Après des études en informatique à l’antenne de Bretagne de l’ENS Cachan (maintenant ENS Rennes), j’ai été doctorant dans l’équipe ACES d’Inria Rennes. Suite à l’obtention de mon doctorat en 2009, j’ai passé un court moment dans une petite entreprise de Dijon, qui développe des outils de gestion pour les … Continuer la lecture de 3 questions à Damien Martin-Guillerez, Ingénieur logiciel chez Google