3 questions à Olivier Trebucq, membre du CA Inria alumni

Quand êtes-vous entré chez Inria ?

J’ai travaillé à Inria d’octobre 2005 à juin 2019.

Parlez-nous de votre parcours professionnel

L’ensemble de mon parcours à l’institut a été consacré au développement de partenariats avec les entreprises, au service des chercheurs.

Après plus de deux années passées au centre de Saclay, j’ai rejoint le siège d’Inria en juin 2008, au sein de la Direction du Transfert et de l’Innovation (DTI), devenue depuis la DGDI.

J’ai été longtemps en charge de la politique et des actions visant à signer et animer des partenariats stratégiques de recherche avec les grands groupes, français et étrangers (Alcatel-Nokia, EDF, Google, Alstom,, Orange,…).

J’ai également été actif dans la création et l’animation du consortium d’entreprises constitué autour du logiciel de machine-learning scikit-learn, en liaison étroite avec la Fondation Inria.

J’ai rejoint Inria alumni en juin 2019, avec pour mission particulière d’assister et aider les jeunes chercheurs à trouver un emploi au terme de leur période à Inria.

En dehors de l’association…

Je m’investis dans le bénévolat au service des chômeurs, au sein de l’association « Solidarités nouvelles face au Chômage »(SNC).

Sinon, sur le plan personnel, j’ai deux passions : le chant, au sein du Chœur de l’Université Paris-1, et l’écriture de romans.

 

3 questions à Jean-Jacques Levy, membre du CA Inria alumni

Quand êtes-vous entrée chez Inria ?

J’ai commencé comme stagiaire DRME à l’Inria en 1968 et j’y suis resté comme chercheur jusqu’en 2012.

Parlez-nous de votre parcours professionnel

J’ai été directeur du Centre commun de Recherche Inria-Microsoft Research de 2006 à 2012, professeur d’Informatique à l’École Polytechnique de 1992 à 2006 et membre de l’équipe de recherche à DEC (Digital Equipment Corporation) de 1988 à 1989.

J’ai eu 20 thésards, dirigé les équipes projet Inria, Para et Moscova, coordonné 2 projets européens ConFer 1-2 et une revue du module Columbus de l’ISS. J’ai également  été chef du comité des projets d’Inria-Rocquencourt et vice-président de la Commission d’Évaluation de l’Inria.

Enfin, j’ai travaillé dans les systèmes d’exploitation, la concurrence et la conception de circuits intégrés.

Et en dehors de l’association ?

Je m’intéresse énormément à la programmation, la théorie des langages de programmation, le lambda-calcul, la logique et ses implications en informatique, la vérification de programmes.

J’ai été membre des équipes de natation de l’ASPTT-CNN Nancy et du PUC à Paris.