3 questions à Jean-Jacques Levy, membre du CA Inria alumni

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand êtes-vous entrée chez Inria ?

J’ai commencé comme stagiaire DRME à l’Inria en 1968 et j’y suis resté comme chercheur jusqu’en 2012.

Parlez-nous de votre parcours professionnel

J’ai été directeur du Centre commun de Recherche Inria-Microsoft Research de 2006 à 2012, professeur d’Informatique à l’École Polytechnique de 1992 à 2006 et membre de l’équipe de recherche à DEC (Digital Equipment Corporation) de 1988 à 1989.

J’ai eu 20 thésards, dirigé les équipes projet Inria, Para et Moscova, coordonné 2 projets européens ConFer 1-2 et une revue du module Columbus de l’ISS. J’ai également  été chef du comité des projets d’Inria-Rocquencourt et vice-président de la Commission d’Évaluation de l’Inria.

Enfin, j’ai travaillé dans les systèmes d’exploitation, la concurrence et la conception de circuits intégrés.

Et en dehors de l’association ?

Je m’intéresse énormément à la programmation, la théorie des langages de programmation, le lambda-calcul, la logique et ses implications en informatique, la vérification de programmes.

J’ai été membre des équipes de natation de l’ASPTT-CNN Nancy et du PUC à Paris.

About the author

Equipe Inria alumni

Other posts from the same category

Sylvain Massip Opscidia

OPEN SCIENCE : 3 questions à Sylvain Massip PDG et fondateur d’Opscidia

5 novembre 2019
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager    Sylvain, pouvez-vous vous présenter ?   « Je suis physicien de formation, et passionné par la recherche scientifique en général. J’ai étudié à Centrale Paris, puis j’ai fait un doctorat à l’Université de Cambridge, où j’ai travaillé sur les cellules photovoltaïques de troisième génération. J’ai ensuite rejoint une toute jeune start’up parisienne dont j’ai dirigé l’équipe … Continuer la lecture de OPEN SCIENCE : 3 questions à Sylvain Massip PDG et fondateur d’Opscidia

OPEN SCIENCE : 3 questions à Arnaud Legrand sur la Recherche reproductible

1 novembre 2019
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager    Lors de la Session du 12 novembre, Arnaud Legrand reviendra sur ce qu’il convient d’appeler la crise de la reproductibilité et de crédibilité qui a frappé à peu près tous les domaines scientifiques.   Arnaud, pouvez-vous vous présenter ? « Je suis chercheur au CNRS à l’Université de Grenoble depuis 2004. J’ai obtenu mon doctorat de … Continuer la lecture de OPEN SCIENCE : 3 questions à Arnaud Legrand sur la Recherche reproductible