Un tour de France des centres Inria à vélo !

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Peter Sturm, chercheur Inria à Grenoble, s’est lancé dans un tour de France des centres Inria à vélo pour aller à la rencontre de ceux qui cherchent comme lui à ouvrir le champs de discussions et des collaborations dans le domaine de l’environnement.

Il arrivera sur le site de Rocquencourt pour sa 6e étape, lundi 17 juin à 15h30 !


Peter Sturm a 51 ans, il est chercheur chez Inria depuis 1999.
Informaticien de formation, il a fait des recherches pendant plus de quinze ans dans le domaine de la vision par ordinateur. En 2011, il a changé de domaine de recherche, suite à son intégration dans l’équipe STEEP d’Inria. Depuis, il a travaillé sur le développement d’outils mathématiques et informatiques pour la mise en place de modèles de transport et usage des sols, utilisés en planification urbaine, et pour la modélisation de l’étalement urbain. Actuellement, il occupe également un poste à mi-temps au sein de la Direction Générale Déléguée à la Science chez Inria.

 

La genèse du projet

 

C’est au cours d’une promenade en famille que Peter Sturm s’est interrogé sur ce qu’il pourrait faire en tant que chercheur Inria pour sensibiliser et ouvrir une discussion en interne à Inria autour de l’environnement. L’idée a alors germé dans sa tête… Et c’est maintenant décidé, Peter part faire le tour de France des centres Inria pour aller à la rencontre de ceux qui cherchent comme lui à ouvrir le champs de discussions, et des collaborations dans le domaine de l’environnement. En effet, cette collaboration est aujourd’hui bien installée dans des domaines tels que la santé, mais les recherches orientées vers l’environnement ne sont pas encore assez visibles et coordonnées chez Inria.

 

« Globalement, les actions menées par nos sociétés ne sont pas du tout à la hauteur des enjeux. Je considère, malgré la diffusion de plus en plus régulière d’informations sur le climat et la biodiversité, que la prise de conscience n’est que partielle. Que les implications sociales, politiques et économiques profondes sont souvent ignorées ou minorées, en mettant l’accent sur des seules solutions technologiques ou des mesures isolées, par exemple fiscales. Je tenterai, dans mes interventions dans les centres Inria, d’élucider des liens entre crises environnementales, sociales, voire politiques, considérant qu’une compréhension multi-disciplinaire est nécessaire afin de débattre sur les actions à mener.

 

La deuxième raison pour ce projet est de récolter des idées des collègues sur ce que nous, institut de recherche en sciences du numérique, pouvons contribuer face aux enjeux. Globalement, mon espoir est que ce projet pourra contribuer à un renforcement des actions de recherche en lien avec l’environnement au sein de l’Inria. Beaucoup est fait déjà mais peut-être pas encore de manière très visible et souvent à la marge d’autres activités. Aussi, la nécessaire interdisciplinarité qu’impose ce « sujet » est encore trop souvent un frein plutôt qu’une motivation ; j’espère pouvoir contribuer à encourager et faciliter la prise de risque et des démarches de ré-orientations thématiques des chercheurs. »

Bravo à lui pour son implication environnementale !


Propos recueillis sur les sites Inria

Crédits photo © Inria / Photo V. Peregrin

 

 

About the author

CG Admin

Other posts from the same category

3 questions à Jacques Sainte-Marie, Directeur scientifique adjoint d’Inria

23 novembre 2020
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager    Le réchauffement climatique est un phénomène largement décrit dans les médias, constaté de tous et corroboré par les scientifiques. L’analyse repose sur de très nombreuses mesures ; les causes en sont largement connues dont l’augmentation de l’effet de serre. Mais les médias présentent aussi des scenarii d’évolution future du climat dont certains tournent à la … Continuer la lecture de 3 questions à Jacques Sainte-Marie, Directeur scientifique adjoint d’Inria

Décès de Laurent Seguin

5 novembre 2020
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Partager    Nous avons appris avec tristesse le décès de Laurent Seguin, le 2 novembre à l’age de 44 ans. Président de l’Aful qu’il dirigea de 2011 à 2019, Laurent Seguin est une figure emblématique du logiciel libre. Nous lui rendons hommage avec l’ensemble du monde du libre. Nous l’avions invité à la session Inria Alumni sur … Continuer la lecture de Décès de Laurent Seguin