Rencontre avec Anne-Sophie Didelot Présidente, cofondatrice d’Alerion

Partager
  •  
  •  
  •  

Que fait votre société ?

Alerion est spécialisée dans le développement et la conception de solutions intelligentes par et pour les drones. Nous proposons à nos clients des prestations de R&D à haute valeur ajoutée afin de leur permettre d’obtenir le produit sur-mesure adapté à leur métier et intégrable dans leur workflow.

Quelle est la technologie cœur de métier ?

La création d’Alerion provient de l’idée de Laurent Ciarletta, enseignant-chercheur à l’équipe de recherche « Madynes », commune à Inria Nancy et le laboratoire de recherche LORIA de l’Université de Lorraine. Notre cœur de métier repose sur un savoir-faire particulier de développement de que nous appelons Briques Cyber-Physiques fonctionnelles. Ce sont des composants mêlant du logiciel et du matériel assurant une qualité non seulement au niveau des fonctionnalités individuelles ciblées mais également dans leur composition.

Notre collaboration avec l’équipe de recherche porte aujourd’hui essentiellement sur la sûreté, la sécurisation des protocoles de communication et la gestion des réseaux de capteurs.

Quelles ont été les évolutions majeures de votre secteur les 50 dernières années ?

Le marché des drones est encore jeune et en cours de structuration, mais dynamique. Les drones de loisir destinés au grand public dominent encore les drones à vocation professionnelle, mais ces derniers devraient battre largement en valeur les premiers en 2017 avec 3,7 milliards d’euros contre 2,4 milliards (étude Gartner).

Quelles seront les évolutions (ou les tendances) de votre domaine dans les 50 prochaines années ?

La tendance évoquée précédemment devrait se poursuivre et s’amplifier, à mesure que les applications professionnelles vont se développer. Les avancées technologiques et la diminution des prix du matériel vont permettre à la filière drones de créer de nombreuses opportunités

Comment, selon vous, Inria participe-t-il à l’évolution des recherches en sciences du numérique et quelle est son originalité ?

En collaborant, en plus des organismes de recherche, avec des industriels, Inria permet un partage de compétences très complémentaires. C’est cette organisation particulière, que je définirais d’agile, qui est selon moi sa plus belle originalité, car elle est vraiment en cohérence avec la transition numérique, et elle contribue, par le transfert de ses recherches vers l’industrie, au développement de l’économie.

Comment voyez-vous le monde numérique dans 50 ans ?

Évidemment avec des drones tout autour de nous ! En ne cessant d’agrandir sa place, le numérique va contribuer à faciliter et sécuriser notre quotidien : les équipements de tous les jours seront tous connectés

En savoir plus sur Alerion

À propos de l'auteur

Equipe Inria alumni

Autres articles de la même catégorie

Vincent Bouthors Jalios

Rencontre avec Vincent Bouthors, PDG et co-fondateur de Jalios

11 Décembre 2017
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   Que fait votre société actuellement ? « Jalios propose une solution destinée aux entreprises pour aider leurs collaborateurs à travailler ensemble efficacement. Plusieurs marchés sont adressés : Digital Workplace, Intranet Collaboratif, Réseau Social d’Entreprise, Gestion documentaire, Gestion des Connaissances, Social Learning. Notre société se distingue par sa couverture fonctionnelle et son adaptabilité. Selon l’Observatoire de l’Intranet, l’éditeur … Continuer la lecture de Rencontre avec Vincent Bouthors, PDG et co-fondateur de Jalios

ekinnox

Rencontre avec Baptiste Fosty, PDG d’Ekinnox

14 Novembre 2017
Partager
  •  
  •  
  •  

Partager   Que fait votre société ? « Notre société propose un dispositif médical d’analyse de la marche pour assister le personnel soignant en rééducation et lui permettre d’avoir un meilleur suivi de l’état de santé du patient et à obtenir davantage d’informations objectives dans le but final d’adapter les thérapies.  En analysant le marché, nous nous sommes … Continuer la lecture de Rencontre avec Baptiste Fosty, PDG d’Ekinnox